dimanche

Créer la couverture de votre roman.

Ça y est vous avez écrit votre premier roman. Bravo !
Avant de le publier, vous devez imaginer la couverture de ce livre. Elle doit refléter votre vision de l'histoire que vous venez d'écrire, mais aussi l'ambiance que vous voulez rendre. Faites la vous-même. Il y a plein d'instruments gratuits sur Internet.
Vous avez certainement une idée, une envie. Vous avez tous un talent artistique, même si vous croyez le contraire.
A moins d'avoir écrit déjà plusieurs romans vendus à des milliers d'exemplaires, vous n'avez pas d'argent à dépenser là dedans.
Où alors vous avez décidé d'être un écrivain à succès.
Charles Aznavour disait dans le texte de sa chanson "Je m'voyais déjà", en parlant du milieu de la chanson : -"D'autres ont réussi avec peu de voix et beaucoup d'argent". C'est vrai aussi dans le milieu littéraire. C'est un milieu très fermé ou règne l'entre-soi.
Je n'ai que ma passion d'écrire et de la faire partager. Dans ce métier il faut investir du temps et de l'argent. Investir aussi votre personne. Courir les séances de dédicace, se faire interviewer, être présent partout. Presse, presse spécialisée, télé, radios, sites littéraires, etc...
Faire appel à un créateur de couverture, un designer, va vous coûter de l'argent.
Moi, comme nombre d'auteurs, je suis un auteur inconnu. Je n'en suis pas fier pour autant.
Pensez alors à vous auto-éditer. J'ai choisi Amazon et Createspace, car je peux aussi y créer la couverture que je veux.
Si vous manquez d'imagination, on vous propose des types de couvertures gratuites.
Ajoutez-y la photo, le croquis, que vous souhaitez. Il existe des sites de photos gratuites, mais vous pouvez scanner une photo personnelle. Choisissez les couleurs, les textes, le titre, choisissez les styles d'écritures, sa taille. Ajoutez si vous le désirer, votre portrait, votre biographie. Tout est prévu, laissez-vous guider. Et c'est gratuit.
Ainsi ce sera VOTRE livre jusqu'au bout...!

mercredi

Rechercher des Chroniques.




Sans les chroniqueurs Web et leur dévouement à lire nos livres, les Auteurs seraient bien mal en point sans ces chroniques et critiques éclairées.
Pour ce faire, si vous avez besoin d'eux, voici un site qui en répertorie près de 250.
Proposez leurs vos œuvres à chroniquer, vous ne le regretterez pas. 
En général, les chroniques analysent le bon et le moins bon d'une oeuvre écrite. Ils y sont rodés et leurs critiques sont toujours pertinentes et éclairées.
Mais comment font-ils ?

Bonne chance et ne soyez pas trop pressés.
N'oubliez pas que ce sont des humains doués: Soyez corrects et polis. Ils ne sont pas aux ordres !!


vendredi

Editer son livre

J'ai rencontré cette difficulté, comme tout Auteur avant et après moi.
Je m'étais lancé à corps perdu dans l'écriture de mon premier roman sans soucis de l'après. L'écrire c'était bien, pouvoir le faire lire c'était mieux.
Et j'ai cherché ! Ma première expérience fut un échec. Je me suis vite brûlé.
S'inscrire à un concours gratuit, se rendre à Paris pour recevoir ses deux exemplaires gratuits, payer 85 euros pour transformer mon roman en eBook. Accueil déplorable. Bon ! J'ai tout avalé... pour me rendre compte que ce n'était qu'une affaire d'argent et de recherche de notoriété pour l'éditeur. Résultat : A la fameuse soirée Parisienne, j'ai reçu mes deux exemplaires dans un couloir, l'éditeur ne savait pas quel était mon classement au concours. Et quand ma femme et moi nous sommes rendu au "cocktail" à l'étage supérieur, il n'y avait plus rien à manger et que du jus d'orange à boire. Les habitués de ce genre de manifestation parisienne avaient tout raclé. Je m'étais étonné quelques minutes avant la clôture des "discours", qu'une grande partie de la salle, comme une envolée de moineau, l'ai quitté précipitamment en courant... Et aucune vente pendant un an.
Innocent, j'étais sorti de ma Province !

L'édition de mon second roman fut du même acabit, mais gratuite. En contre partie aucune pub proposée et donc aucune vente non plus.
Bien sur c'était gratuit. Quel imbécile je suis !
Alors j'ai décidé de tout faire moi-même. Ecrire, bien sur ! Corriger mes textes avec un correcteur d’orthographe de haut niveau ; faire mes mises en pages, transférer en eBook avec divers types de sorties, etc...
Dessin humoristique de CHEREAU

Puis j'ai découvert CREATESPACE. Travail irréprochable, créateur de couvertures gratuit, délais variables en fonction de la rapidité choisie, prix préférentiel (Coût de fabrication + livraison) pour l'auteur. Vente sur AMAZON avec présentation impeccable, page auteur, possibilité de promos, tableau des ventes au jour le jour, possibilité pour les lecteurs de se faire une idée du livre en en lisant un extrait. Et ces pages lues amènent quelque argent.
Depuis j' ai confié tous mes romans à la même filière, et j'ai réédité les deux premiers.
J'ai entendu toutes les critiques sur AMAZON, mais qu'un éditeur français me propose aussi bien.
Y sont forts ces Ricains !
Alors bon courage ! Et revenez vers moi pour des conseils, car je peux vous aider gratuitement...!
CHT - Auteur

jeudi

J'ai fait ce Blog !

Qu'elle épreuve...!
J'ai découvert, à cette occasion, que cela prend un temps infini. 
Et ce, malgré les diverses marches à suivre indiquées sur Internet. En priorité, bien sur, et comme quasiment tout le monde, je suis parti la fleur au fusil dans l'aventure. Et je pèse mon mot ! Oui, une AVENTURE.
J'ai choisi tout d'abord WORDPRESS. Bon, je n'ai rien compris. Vous allez penser que je suis un peu lourd ; tant pis pour moi ! En fait, vous n'aurez pas tort de penser cela. Je ne pige rien aux langages utilisés, surtout quand je découvre des acronymes inconnus. Par exemple : SEO, c'est quoi ?... Maintenant je sais ( Du moins, je crois)
Pour les types d'écriture, ça va. Mais les couleurs : arrière plans, etc... Est-ce qu'il faut que ça me plaise, ou que ça plaise aux lecteurs ?
Mais vraiment, personne ne se met à la place des nuls comme moi, quand il s'agit d'explications claires. 
J'ai regardé chez WIX, mais en gratuit il y a de la pub et ça me dérange. Je suis donc allé chez BLOGGER, et j'ai trouvé mon bonheur. Enfin...Presque !
Là, j'ai compris, c'est simple. Enfin, j'espère que ça vous plaira.
Mais ce n'est pas fini !
Maintenant il me faut "nourrir" la bête. S'attacher aux référencements, écrire des articles qui vous intéressent... et plein d'autres choses encore !
Alors ; je suis preneur de toutes les idées que vous pourriez avoir. 
En fin de compte, ce blog est fait pour vous... 
J'espère à bientôt ; c'est vous qui décidez !
CHT - Auteur

samedi

A propos des "Avis" en général :

Ah...les "avis" de lecteurs !
Que faut-il en penser ?
Si un avis est favorable, automatiquement il fait plaisir à lire.
Si c'est le contraire, il fait un peu mal, et l'on à tendance à penser, en temps qu'auteur, que le lecteur déçu n'a rien compris à votre intention. Bon ! Ça c'est pour le petit ego personnel.

Mais ce sont les conséquences qui sont les plus graves...ou qui peuvent le devenir.
On ne peut pas plaire à tout le monde, c'est bien connu. On ne peut empêcher les lecteurs de s'exprimer non plus (Sauf que sur Amazon, il y a des conditions idiotes, à mon sens). Bien au contraire !
Mais combien d'opinions favorables faut-il pour compenser un avis négatif. - Un grand nombre - Je peux vous l'assurer.

Or, pour qu'un lecteur potentiel choisisse un livre, il y a aussi plusieurs critères :
- Un auteur connu, ou ayant déjà été lu par ce lecteur, a plus de chances d'être retenu.
- La catégorie du livre rentre en ligne de compte : par exemple seule la catégorie "Policier" ou "Romance" peut n'intéresser qu'un lecteur, et être indifférent aux autres catégories.
- Puis les Avis : Et là ça peut faire mal !
- Le prix, enfin. Parfois il peut aussi être rédhibitoire, si trop cher.
Mais je suis farouchement contre un livre avec un prix à 0 Euro, toute l'année. Qu'une promotion soit faite sur un livre, durant quatre jours, je comprends, je le fais moi-même. Cela dans l'intention de faire découvrir ses écrits. Car écrire prends du temps et engage des frais pour l'auteur. (Si,si, je vous assure !)
- Le marketing fait autour d'un livre. Et là c'est le piège à lecteurs. Des spécialistes peuvent faire vendre un livre inintéressant.
Dessin humoristique de CHEREAU. Librairie.
Antoine CHEREAU chez AMAZON
Mais ce marketing, enrobe si bien l'objet de la vente, que celui-ci passe avant les autres, souvent d'une plus grande valeur.

Alors pour vendre des livres, il faut se faire connaitre.
Et là, les avis peuvent nous y aider.
Être publié par une maison d'édition, je crois, est un plus, par rapport à l'auto-édition; dont je fais partie.
Et comme l'écrit Pierre Bordage, auteur des Guerriers du Silence (Grand Prix de l'imaginaire 1994) - chez Atalante ; "on a  accompli en conscience sa part de travail, le reste ne nous appartient pas."
Dessin humoristique de CHEREAU. Chez Ruquier
Antoine CHEREAU chez AMAZON





En conclusion ; Lecteurs, vos Avis sont beaucoup plus d'importants que vous ne le croyez. Ils peuvent "tuer" un auteur débutant ou encore inconnu du grand public. Tournez plusieurs fois votre plume dans l'encrier avant de baisser le pouce vers le bas.
CHT - Auteur








Copyright © 2015 La fabrique à bouquins - N° de dépôt S8G5G7